CGV

 

 

Conditions‑ de vente et de livraison

RUCHSER Fensterbaumaschinen GmbH, 74336 Brackenheim
Valables à partir du 1.
1. 2012

 

1.         Les conditions suivantes pour les accords de livraison s'appliquent également aux contrats d'achat‑, aux contrats de travaux‑ et de services et aux contrats de travaux et de matériaux ainsi qu'à tous les autres contrats qui impliquent un service commercial fourni par Ruchser Fensterbaumaschinen GmbH.

2.         Les commandes ne deviennent fermes qu'avec la confirmation de commande écrite du fournisseur ; les modifications et les ajouts nécessitent la forme écrite.

3.         Toutes les offres sont susceptibles d'être modifiées sans préavis, sauf si elles sont désignées comme une offre ferme. Les imprimés, les illustrations des offres, les mesures et les spécifications de poids ne sont pas contraignants.

4.         Les présentes conditions s'appliquent exclusivement à toutes les relations d'affaires existantes et futures.

5.         Les autres conditions d'achat de l'acheteur ne sont contraignantes pour le fournisseur que si elles ont été expressément acceptées par écrit par le fournisseur.

6.         Tout retour de marchandises n'est jamais effectué qu'à titre de précaution ; même si des paiements partiels ultérieurs sont autorisés, cela ne constitue pas une résiliation du contrat.

7.         Si certaines dispositions des présentes conditions de vente et de livraison sont ou deviennent nulles, les autres dispositions n'en sont pas affectées.

II.         Tarifs et conditions de paiement

1.         Les prix s'entendent départ usine, hors fret, douanes, droits d'importation et emballage, plus la taxe sur la valeur ajoutée au taux légal respectif.

2.         Le fournisseur n'est pas tenu de respecter les prix antérieurs pour les nouvelles commandes ou les commandes ultérieures.

3.         Les coûts des services supplémentaires sont à la charge de l'acheteur.

4.         Les poids et dimensions indiqués dans nos documents, listes de prix et imprimés ne font pas exclusivement foi pour la conception de nos produits ; nous nous réservons le droit d'apporter des modifications et de substituer des matériaux à la lumière de découvertes et d'améliorations plus récentes. L'imitation ou la transmission de nos documents à des tiers n'est autorisée qu'avec notre consentement écrit.

5.         Sauf convention contraire, tous les paiements doivent être effectués en euros exclusivement au fournisseur. Sauf convention contraire, le prix d'achat de toutes les livraisons et de tous les services est payable net en espèces sans aucune déduction, sans frais pour l'agent payeur du fournisseur.

            Sauf convention contraire, les conditions de paiement suivantes s'appliquent :

            1/3 d'acompte après l'arrivée de la confirmation de commande

            1/3 après notification de la disponibilité à l'expédition par le fournisseur ou notification de l'expédition

            1/3 dans le mois suivant la date de facturation.

            Si nous renonçons au paiement d'une caution par un accord séparé, les conditions de paiement suivantes s'appliquent :

            Moins de 100 €, la valeur des biens et en cas de réparations et de sous-traitance immédiatement sans aucune déduction.

            Pour toutes les autres factures, dans les 8 jours suivant la date de la facture avec une remise de 3 % ou dans les 30 jours sans aucune déduction.

            Les livraisons à des clients inconnus de nous ne seront effectuées que contre paiement anticipé ou contre remboursement avec une remise de 2 %.

6.         Si les dates de paiement sont dépassées, des intérêts seront facturés à un taux de 2 % supérieur au taux d'escompte respectif de la Bundesbank, à moins que le fournisseur ne puisse prouver un intérêt débiteur plus élevé. La rétention des paiements en raison de défauts allégués ou la compensation en raison de demandes reconventionnelles du client contestées par le fournisseur n'est pas autorisée.

7.         Le droit de refuser les chèques et les lettres de change est réservé. Les chèques et les lettres de change réescomptables ne sont acceptés qu'à titre d'exécution ; tous les frais y afférents sont à la charge du client. La compensation et la revendication d'un droit de rétention en raison d'éventuelles contre-prétentions du client contestées par le fournisseur ne sont pas autorisées.

8.         Le non-respect des conditions de paiement ou les circonstances susceptibles de réduire la solvabilité du client entraînent l'échéance immédiate de toutes les créances du fournisseur. En outre, le fournisseur est en droit, sous réserve d'autres droits, d'exiger des paiements anticipés pour les livraisons en cours et de résilier le contrat après un délai de grâce raisonnable, d'interdire à l'acheteur de revendre la marchandise et de récupérer les marchandises impayées aux frais de l'acheteur.

III. Obligation de livraison et d'acceptation

1.         Les délais de livraison convenus et promis ne sont qu'approximatifs pour le vendeur et commencent à courir après la réception de tous les documents nécessaires à l'exécution de la commande, l'acompte s'il est convenu. Si, à la demande de l'acheteur, une modification de la nature, de la qualité ou de l'exécution de la livraison par rapport à la commande initiale est convenue ultérieurement, le délai de livraison recommence à courir dès la confirmation écrite de la modification.

2.         Le délai de livraison est considéré comme respecté dès l'avis de mise à disposition pour l'expédition si l'expédition est impossible sans faute du fournisseur.

3.         Si un délai de livraison convenu n'est pas respecté par la faute du fournisseur, le client est en droit, s'il n'a pas agi avec une négligence grave ou intentionnellement, d'exiger des dommages-intérêts pour retard ou de résilier le contrat après un délai supplémentaire raisonnable, à l'exclusion de toute autre demande, s'il a indiqué par écrit qu'il n'acceptera pas la prestation lors de la fixation du délai supplémentaire.

            L'indemnisation pour retard est limitée à un maximum de 0,5 % de la partie de la livraison qui n'a pas été effectuée conformément au contrat.

            Si l'expédition est retardée à la demande du client, celui-ci doit payer, dans le mois qui suit l'avis de mise à disposition pour l'expédition, les frais de stockage, dans le cas d'un stockage dans l'usine du fournisseur ou chez le transitaire, mais au moins un demi pour cent du montant de la facture pour chaque mois.

4.         Des livraisons partielles appropriées ainsi que des écarts raisonnables par rapport aux quantités commandées sont autorisés.

5.         En cas de commandes sur appel sans accord sur la durée ou les dates d'acceptation, le fournisseur peut exiger une spécification contraignante de celles-ci au plus tard 3 mois après la confirmation de la commande. Si l'acheteur ne se conforme pas à cette demande dans un délai de 3 mois, le fournisseur est en droit de fixer une prolongation de 2 semaines et, après son expiration, de résilier le contrat ou de refuser la livraison et de réclamer des dommages-intérêts.

6.         Si l'acheteur ne remplit pas son obligation de réception de la livraison, le fournisseur n'est pas lié par la réglementation sur les ventes d'auto-assistance, sans préjudice d'autres droits. Au lieu de cela, il peut vendre l'objet de la livraison par contrat privé après en avoir informé l'acheteur au préalable.

7.         La reprise des articles livrés par le fournisseur en geste de bonne volonté nécessite un état parfait, un emballage d'origine et une livraison sans frais de transport après accord sur une date. Le fournisseur est en droit de facturer les frais raisonnables encourus pour la reprise des marchandises.

8.         Les cas de force majeure autorisent le fournisseur à reporter la livraison pour la durée de l'empêchement et un délai de démarrage raisonnable ou à résilier le contrat en tout ou en partie pour la partie non encore exécutée. Sont considérés comme cas de force majeure, la grève, le lock-out, l'intervention des autorités, les difficultés d'approvisionnement en énergie et en matières premières ou des circonstances imprévisibles telles que des perturbations opérationnelles, qui rendent impossible la livraison du fournisseur dans les délais malgré des efforts raisonnables ; le fournisseur doit en apporter la preuve. Cette disposition s'applique également si les obstacles susmentionnés se produisent pendant un retard ou chez un sous-traitant.

            L'acheteur peut demander au fournisseur de déclarer dans un délai de deux semaines s'il a l'intention de résilier le contrat ou de livrer dans un délai de grâce raisonnable. S'il ne fait pas de déclaration, l'acheteur peut se retirer de la partie non exécutée du contrat. Le fournisseur doit informer immédiatement l'acheteur si un cas de force majeure tel que décrit à la clause 8, paragraphe 1, se produit. Il doit limiter autant que possible les effets négatifs sur le client.

IV. Emballage, expédition, transfert de risques

1.         Sauf accord contraire, le fournisseur choisit l'emballage, le mode et l'itinéraire d'expédition à sa meilleure discrétion.

2.         En cas de livraison franco de port, le risque est transféré au client lorsque la marchandise quitte l'usine du fournisseur. En cas de retard d'expédition dont l'acheteur est responsable, le risque est transféré à l'acheteur dès la notification de la mise à disposition pour l'expédition.

3.         À la demande écrite de l'acheteur, les marchandises seront assurées à ses frais contre le stockage, la casse, le transport, le vol et les dommages dus au feu.

V. Réserve de propriété

1.         Les livraisons restent la propriété du fournisseur jusqu'à ce que toutes les créances du fournisseur à l'égard du client aient été satisfaites, même si le prix d'achat des créances spécialement désignées a été payé. Dans le cas d'un compte courant, la propriété réservée de la livraison (marchandise réservée) est considérée comme une garantie pour le solde de la facture du fournisseur. Si une responsabilité du fournisseur basée sur une lettre de change est établie en relation avec le paiement du prix d'achat, la réserve de propriété n'expire pas avant que la lettre de change ait été honorée par l'acheteur en tant que tiré.

2.         Tout traitement ou usinage par l'acheteur est effectué pour le compte du fournisseur, à l'exclusion de l'acquisition de la propriété conformément au § 950 BGB (Code civil allemand) ; ce dernier devient copropriétaire de la chose ainsi créée selon le rapport entre la valeur nette de la facture de sa marchandise et la valeur nette de la facture de la marchandise traitée ou usinée, qui sert de marchandise de réserve pour garantir les créances du fournisseur conformément au point 1.

3.         En cas de transformation, de combinaison/mélange avec d'autres marchandises n'appartenant pas au fournisseur par l'acheteur, les dispositions des §§ 947, 948 du BGB (Code civil allemand) s'appliquent, avec pour conséquence que la part de copropriété du fournisseur sur la nouvelle chose est désormais considérée comme une marchandise sous réserve au sens des présentes conditions.

4.         L'acheteur n'est autorisé à revendre la marchandise sous réserve de propriété dans le cours normal des affaires qu'à la condition qu'il ait également convenu d'une réserve de propriété avec son client conformément aux numéros 1 et 3. L'acheteur n'est pas autorisé à disposer autrement de la marchandise faisant l'objet d'une réserve de propriété, notamment par des mises en gage ou une cession à titre de sûreté.

5.         En cas de revente, l'acheteur cède dès à présent au fournisseur, jusqu'à ce que toutes les créances du fournisseur aient été satisfaites, toutes les créances et autres droits à l'encontre de ses clients découlant de la revente, y compris tous les droits accessoires, et à la demande du fournisseur, l'acheteur est tenu de fournir au fournisseur toutes les informations et tous les documents nécessaires pour faire valoir les droits du fournisseur à l'encontre du client de l'acheteur.

6.         Si la marchandise sous réserve de propriété est revendue par l'acheteur après transformation conformément aux clauses 2 et/ou 3 avec d'autres marchandises n'appartenant pas au fournisseur, la cession de la créance du prix d'achat conformément à la clause 5 s'applique à hauteur de la valeur de la facture de la marchandise sous réserve de propriété du fournisseur.

7.         Si la valeur des garanties existantes pour le fournisseur dépasse de plus de 10 % le total des créances du fournisseur, ce dernier est tenu de libérer les garanties de son choix dans cette mesure à la demande de l'acheteur.

8.         Toute saisie ou confiscation des marchandises réservées par des tiers doit être immédiatement notifiée au fournisseur. Les frais d'intervention qui en découlent sont en tout état de cause à la charge de l'acheteur, sauf s'ils sont supportés par des tiers.

9.         Si le fournisseur fait usage de sa réserve de propriété conformément aux dispositions ci-dessus en reprenant les biens soumis à la réserve de propriété, il est autorisé à vendre les biens sur le marché libre ou à les faire vendre aux enchères. La marchandise sous réserve de propriété est reprise au prix obtenu, mais au maximum au prix de livraison convenu. Nous nous réservons le droit d'autres demandes de dommages et intérêts, en particulier pour le manque à gagner.

10.      Pendant la durée de la réserve de propriété, le vendeur a le seul droit de possession.

11.      Pendant la durée de la réserve de propriété, l'acheteur est tenu de conserver l'objet de la livraison en bon état et d'assurer les machines contre la responsabilité civile et les dommages causés par le feu, l'eau et autres.

            Si l'acheteur ne le notifie pas au fournisseur, ce dernier peut souscrire lui-même les polices d'assurance correspondantes aux frais de l'acheteur.

VI. Responsabilité en cas de défauts

1.         La période de garantie pour les produits neufs est de 6 mois à compter de la date de livraison, 3 mois pour un fonctionnement en plusieurs équipes.

La garantie de certaines propriétés de l'objet de la livraison et des services doit être faite par écrit dans la confirmation de la commande. La référence aux normes techniques sert à la description des performances. L'assurance n'inclut pas le risque de dommages consécutifs causés par des défauts, sauf si le fournisseur, son personnel de direction ou ses auxiliaires d'exécution agissent avec intention ou négligence grave.

2.         Les notifications de défauts doivent être faites par écrit immédiatement, au plus tard 2 semaines après la réception de la livraison. En cas de vices cachés, ce délai est porté à une semaine après leur découverte. Dans les deux cas, les droits de garantie expirent 6 mois après la réception des marchandises, sauf accord contraire.

3.         En cas de réclamation justifiée, le fournisseur est tenu, à sa discrétion, de remédier aux défauts ou de fournir une livraison de remplacement gratuite. S'il ne respecte pas cette obligation dans un délai raisonnable, le client est en droit d'exiger une réduction de prix ou de déclarer la résiliation du contrat et d'exiger le remboursement des frais accessoires tels que les frais d'installation et de déménagement, les frais de transport, etc. Les autres demandes sont exclues, quel que soit le motif juridique. Les pièces remplacées doivent être retournées au fournisseur sur demande.

4.         Toute retouche non autorisée et toute manipulation incorrecte entraînent la perte de toute réclamation pour défaut. Ce n'est que pour éviter des dommages disproportionnés ou en cas de retard dans la correction des défauts par le fournisseur que l'acheteur est en droit de corriger les défauts après notification préalable au fournisseur et d'exiger le remboursement des frais raisonnables.

5.         Pour les pièces qui ne sont pas fabriquées par le fournisseur lui-même, comme l'électronique, les moteurs et autres, la garantie est limitée à la cession à l'acheteur des droits qu'il a à l'encontre du producteur en raison du défaut ; en cas de changement de propriétaire survenu entre-temps, le délai de garantie expire. Pour les produits tiers fournis par le fournisseur, celui-ci n'est responsable que dans la mesure où le fabricant des produits tiers est responsable envers lui.

6.         Les fournitures effectuées par l'acheteur ne sont pas assurées par le fournisseur. Le fournisseur n'assume donc aucune responsabilité au-delà de l'obligation générale de diligence.

VII. Limitations générales de la responsabilité

1.         Dans les cas où le fournisseur, en dérogation aux conditions ci-dessus, est tenu de verser des dommages et intérêts sur la base de droits contractuels ou légaux, il n'est responsable que dans la mesure où lui-même, ses cadres ou ses auxiliaires d'exécution peuvent être accusés de préméditation ou de négligence grave.

VIII. Droits de protection

1.         Si le fournisseur doit livrer selon des plans, des modèles, des échantillons ou en utilisant des pièces fournies par le client, ce dernier est tenu de veiller à ce que les droits de propriété industrielle de tiers ne soient pas enfreints par ce biais. Le fournisseur doit informer le client des droits dont il a connaissance. Le client doit indemniser le fournisseur contre les réclamations de tiers et payer une compensation pour les dommages subis. Si un tiers interdit la fabrication ou la livraison des marchandises par un tiers en se référant à un droit de propriété lui appartenant, le fournisseur est autorisé à arrêter le travail sans examiner la situation juridique.

2.         Les dessins et échantillons fournis au fournisseur, qui n'ont pas donné lieu à la commande, seront retournés sur demande. Dans le cas contraire, il est autorisé à les détruire 3 mois après la présentation de l'offre.

3.         Le fournisseur est titulaire des droits d'auteur et, le cas échéant, des droits de propriété industrielle sur les modèles, les dispositifs, les projets et les dessins conçus par lui ou par des tiers pour son compte.

4.         Le fournisseur est autorisé à traiter les données sur le client reçues dans le cadre des relations commerciales ou en rapport avec celles-ci, qu'elles proviennent du client lui-même ou de tiers, conformément à la loi fédérale sur la protection des données.

IX. Lieu d'exécution et juridiction compétente

1.         Le lieu d'exécution est l'endroit où se trouve l'usine du fournisseur ou une succursale de l'usine du fournisseur.

2.         Le lieu de juridiction est, à la discrétion du fournisseur, son siège social, également pour les documents, les lettres de change et les processus de chèques.

3.         Le droit allemand s'applique exclusivement. L'application des lois uniformes du 17 juillet 1973 sur l'achat international de biens mobiliers (BGBL 1 page 856) et sur la conclusion de contrats d'achat international de biens mobiliers (BGBL 1 page 868) est exclue.

4.         Pour les non commerçants, les dispositions respectives de la loi sur les conditions générales de vente s'appliquent.

X. Domaine d'application

1.         Avec ces conditions de vente et de livraison, toutes les conditions précédentes perdent leur validité.

2.         Les conditions ci-dessus ne s'appliquent aux commerçants que si le contrat fait partie de l'exploitation de leur commerce, des personnes morales de droit public ou d'un fonds spécial de droit public.


FR